fbpx

7 techniques pour prendre de meilleures décisions

par | Jan 6, 2018 | Article | 0 commentaires

Les techniques que je vais partager dans cet article vont vous permettre de « feinter » votre cerveau pour déterminer un plus grand nombre et de meilleures options / alternatives lors de vos prises de décision. En effet, il est difficile de prendre la meilleure décision possible si vous ne disposez pas déjà de plusieurs options et si celles-ci ne sont que les premières qui vous sont venues à l’esprit…

Premièrement, sachez que le cerveau humain est fainéant et que, la plupart du temps, il se concentre uniquement sur la ou les deux premières solutions qu’il trouve. C’est l’héritage de notre système de survie où le cerveau prend les décisions en automatique, à partir d’idées, de souvenirs ou de situations similaires qu’il a gardé en mémoire. Et, si ce système a clairement fait ces preuves pour des situations « binaires » de type fuir ou combattre (les êtres humains sont toujours là pour en attester), cela peut conduire à « mauvaises » décisions – dans le sens où elles ne sont pas optimales – dans des situations plus complexes ou nécessitant plus de réflexion que d’action immédiate.

Deuxièmement, pour couronner le tout, notre cerveau a aussi tendance :

  • à être trop optimiste (il n’envisage que la réussite, que tout va se passer comme prévu et sous-estime souvent le temps nécessaire pour faire les choses)
  • à se concentrer uniquement sur des solutions connues (on a du mal à envisager un problème ou un choix sous plusieurs angles)
  • et à privilégier le court terme (action immédiate) en oubliant souvent les conséquences à plus long terme.

Bref, notre cerveau est un outil merveilleux qui, le plus souvent, sert très bien nos intérêts mais, dans des situations ou face à des choix / décisions complexes, il peut être nécessaire de « l’aider » à prendre de meilleurs décisions grâce à plusieurs techniques.

 

Certaines de ces techniques sont assez évidentes, et déjà bien connues :

  • Pour une estimation, faites toujours 3 hypothèses: une basse, une moyenne et une haute. Cela vous permet d’être préparé à toute éventualité. Bien sûr, chacune de ces hypothèses doit être assortie d’un plan d’actions pour savoir quoi faire si vous êtes en-dessous de vos prévisions ou comment réagir si vous êtes au-dessus
  • Demandez un avis extérieur. Cela paraît évident, mais le point le plus important est de ne pas communiquer à cette personne votre opinion, votre choix ou les options auxquels vous avez pensé pour ne pas biaiser son avis. La personne (ou les personnes) doit choisir ou délivrer leur avis sans influence.

 

D’autres nécessitent de « piéger » votre cerveau pour qu’il aille au-delà de son fonctionnement habituel :

  • Obligez-vous à élargir vos options et à en trouver entre 3 et 5 viables, au lieu de vous contenter de 2. Pour vous y aider, imaginez que vous ne pouvez choisir aucune des 2 options que vous avez déjà envisagées et posez-vous la question : « que pourrais-je faire d’autre ? ». Votre cerveau est programmé pour trouver des solutions, en lui retirant la possibilité d’utiliser les premières options trouvées, il se remettra au travail.
  • Prenez chaque option envisagée, et au lieu de regarder ce qu’elle vous apporte, listez ce que vous rateriez en en choisissant une plutôt qu’une autre (cela s’appelle le coût d’opportunité). Cela vous permet de faire des comparaisons entre les options et donc de mieux les évaluer que si vous les considériez individuellement.

 

Enfin, trois techniques – souvent utilisées en conduite de projet ou pour lutter contre la procrastination – peuvent aussi vous aider dans vos prises de décision :

  • Faites un « pre-mortem », cela consiste à vous projeter dans l’avenir (après que vous ayez choisi une option) en imaginant que ce choix ait été un échec et à expliquer les causes de celui-ci. Cette technique vous permet d’envisager de manière plus complète les conséquences d’une option et, surtout, de prévoir des alternatives ou des plans B pour pallier ses écueils potentiels.
  • Chaque décision à laquelle vous faites face est en lien avec des objectifs qui vous sont propres (au niveau personnel, professionnel…). Listez tous les objectifs que vous souhaitez atteindre par cette décision (principaux et secondaires) et trouvez des options pour chacun d’entre eux, ensuite recommencez en déterminant quelles options peuvent répondre simultanément à plusieurs de vos objectifs. Evidemment, il y a peu de chance qu’une option réponde à tous vos objectifs, mais cela vous permettra d’avoir une base comparative et surtout de choisir en conscience selon vos objectifs prioritaires.
  • Le cerveau est programmé pour atteindre des objectifs, donc si vous lui donnez une échéance, il se préparera pour la tenir. Toutefois, nous avons aussi tendance à procrastiner, donc « programmez » votre cerveau pour lui faire générer plusieurs options en utilisant un dispositif déclencheur. C’est le fait de déterminer une date à laquelle la décision doit être prise et, surtout, d’en parler à plusieurs personnes qui, à ladite date, vous demanderont des comptes.

 

Bien évidemment, ces différentes techniques peuvent être combinées entre elles. D’ailleurs, n’hésitez pas à le faire, surtout au début, quand vous expérimentez leur mise en pratique.

Par exemple :

  • (1) Trouver 3 à 5 options viables (question « que pourrais-je faire d’autre ? ») + (2) pre-mortem pour chacune d’entre elles
  • (1) Demander plusieurs avis extérieurs + (2) lister vos objectifs (par rapport à vos options et celles proposées par les autres)
  • (1) Lister vos objectifs + (2) élément déclencheur

 

La prise de décision est souvent un facteur de stress, mais rappelez-vous qu’il y a rarement de décision inéluctable. Si vous faites un choix et que celui-ci ne vous satisfait pas, avec de l’imagination vous pouvez trouver d’autres options.

Bonne prise de décision !

Emilie Amic

Emilie Amic

Fondatrice de Luceliandre

N’hésitez pas à me contacter !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NEWSLETTER

Pour être tenu(e) au courant de tous les articles, les vidéos et les événements...

Share This

Share This

Share this post with your friends!