fbpx

[Job Crafting] #2 Comment retrouver du plaisir au travail ?

par | Juin 26, 2020 | Article, Vidéo | 0 commentaires

En « scrollant » cette page, vous pourrez consulter son contenu en : (1) vidéo ou (2) texte.

EN VIDEO

RETRANSCRIPTION

ur.  avec..Se sentir bien dans son poste, avoir envie de se lever tous les matins pour aller bosser et rentrer le soir satisfait de soi et du travail accompli, c’est ce dont on rêve tous. Sauf que… bien souvent cela ne se passe pas vraiment comme cela !

 Aujourd’hui, vous allez découvrir comment retrouver du plaisir dans votre poste grâce à une technique découverte par des psychologues américaines : le job crafting ! (on en parle dans quelques secondes, mais avant …)

 Quel est le problème ? Ça commence souvent par un sentiment de lassitude ou de perte de sens. On se demande pourquoi on fait ce boulot, quel est l’impact de notre travail. Et, au bout d’un moment, on finit par ne plus ressentir ni plaisir, ni envie dans notre job et notre motivation est au 36ème sous-sol…

Quand on en est là, ce n’est pas évident d’accomplir ses tâches au quotidien et de surtout dur dur se sentir épanoui.

 

C’est un problème d’évolution

Cette démotivation, cette routine, ce manque de sens se sont installés insidieusement au fil du temps. Pour certains, cela peut être quelques mois après leur prise de poste, pour d’autres plusieurs années. Le plus souvent, c’est dû à un phénomène que l’on connaît bien : l’évolution.

Cela peut être :

  • L’évolution de l’entreprise
  • Votre propre évolution
  • Un mélange des deux.

L’évolution de l’entreprise qui vous emploie – que ce soit du fait de son expansion ou, au contraire, parce qu’elle connaît des difficultés – a un impact sur votre poste. Vos missions, ce qui est attendu de vous, ont probablement changé par rapport à celles pour lesquelles vous aviez signé au départ. Votre propre évolution peut aussi faire que vous vous sentiez moins aligné avec vos missions, si celles-ci n’ont pas évolué en même temps ou dans le même sens que vous.

Au final, tout cela fait qu’un écart peut s’être creusé entre vos attentes et la réalité de votre travail.

 

Le « job crafting » : 3 leviers au service de votre épanouissement professionnel

Et face à ce désengagement, la solution n’est pas nécessairement de tout plaquer et balancer votre démission au visage de votre patron. Non ! La reconversion n’est pas la seule solution qui s’offre à vous pour vous épanouir dans votre travail (n’en déplaise à ce que les journaux et magazines voudraient nous faire croire).

Il existe une technique qui s’appelle le « job crafting » qui peut vous aider à retrouver de la motivation et du plaisir dans votre poste actuel. Ça pourrait se traduire par « façonner son travail » (au sens d’être l’artisan de son travail).

 

Façonner son travail, c’est se repositionner en tant qu’acteur de son épanouissement professionnel en se concentrant sur les 3 leviers de notre bien-être au travail : le sens que l’on donne à son travail (pourquoi on le fait), les missions que l’on accomplit (ce que l’on fait) et les relations (avec qui on le fait).

Pour chacun de ses leviers, c’est à vous de faire l’analyse de la situation actuelle dans votre poste, de voir quels sont les dysfonctionnements et d’identifier ce sur quoi vous pouvez agir pour que les choses changent.

 

 Comment faire cette analyse et façonner votre poste ?

Parfois, un simple « pas de côté » dans l’analyse d’une situation problématique peut faire toute la différence ! Nous avons souvent tendance à généraliser les problèmes ce qui a pour conséquence de les amplifier et de nous paralyser, plutôt que de tenter de les résoudre. Prenons l’exemple des relations, et que celui qui n’a jamais dit : « je ne travaille qu’avec des branques » ou « mon chef est un crétin fini » me jette la première pierre !

Dire cela ça soulage, c’est sûr ! Mais cela nous bloque pour avancer vers plus d’épanouissement. Pourquoi ? Parce que si, effectivement, tous vos collègues sont des branques, vous ne pouvez pas y faire grand-chose (vouloir changer les autres est une cause perdue). Vous vous retrouvez impuissant, sans solution face au problème. Alors que si vous adoptez l’état d’esprit de façonner votre boulot, vous pouvez :

  • Identifier la personne avec qui cela se passe mal (2 ou 3 personnes maximum, sinon changez de poste…)
  • Déterminer dans quel type de contexte et pour quelle action cela pose problème (réunion, travail en binôme, répartition des tâches inégale, toujours besoin de vérifier derrière elle…etc.)
  • Définir l’action correctrice à mettre en place (fréquence, mode de communication, éviter la personne, mettre en place des procédures…etc.)

Et vous pouvez appliquer cela aux 3 leviers : sens, missions, relations.

 Prenons un exemple concret : Patrick

Mettons que vous avez identifié une personne avec laquelle vous rencontrez des difficultés relationnelles : Patrick du service marketing. Chaque semaine, vous faites un point bilatéral avec lui sur les retombées des campagnes marketing sur la région dont vous avez la charge. Le problème  ? Vous ne vous entendez pas avec Patrick, il passe son temps à bavasser, à digresser et vous y passer 1 heure même quand il n’y a rien à discuter…

Voici quelques pistes de solution :

  • Retirer la réunion systématique, récupérer les chiffres par mail et uniquement faire un point en face-à-face quand vous en avez besoin
  • Retirer la réunion systématique, récupérer les chiffres par mail et poser vos questions par mail quand vous en avez besoin
  • Plutôt que de se voir, se téléphoner (et bien prévenir que vous avez une réunion dans 30 min)

Il y a plein de variations possibles, essayez-en plusieurs pour voir lesquelles fonctionnent le mieux pour vous. L’essentiel à retenir est que le travail soit fait (et bien fait) mais avec le maximum d’épanouissement possible pour vous (ou dans notre exemple, le minimum d’insatisfaction).

 Vous allez voir que, dès que vous allez reprendre la main et agir pour améliorer votre satisfaction au travail (et cela peut commencer dès aujourd’hui par une première petite action rapide et facile à mettre en œuvre), vous allez quasiment tout de suite ressentir plus de motivation et commencer à retrouver de l’épanouissement au quotidien.

 

  En bonus : 3 réflexions / exercices à mener pour vous aider à retrouver du sens

On l’a vu le sens est le premier levier pour façonner votre travail et retrouver du plaisir dans votre quotidien professionnel, donc je vous ai préparé un guide, que vous pouvez télécharger en cliquant sur le bouton ci-dessous. Vous y trouverez 3 exercices pratiques à faire dès maintenant pour retrouver du sens à son travail en 30 minutes.

Share This

Share This

Share this post with your friends!